Archive | Communication RSS feed for this section

Comment publier dans un groupe LinkedIn en utilisant HootSuite ?

26 Sep

Pour notre activité de consultant en CRM et sa gestion de présence sur les réseaux sociaux, nous utilisons HootSuite. On est heureux. Le service fait bien le travail, très bien même. Sauf que publier dans un groupe LinkedIn depuis HootSuite est un problème.

Publier dans un groupe LinkedIn est différent publier sur « votre mur » LinkedIn

Publier dans un groupe LinkedIn, c’est renseigner 3 natures de contenu :

  1. Un titre pour la publication,
  2. Un corps de texte,
  3. Une prévisualisation de la page cible. Elle est mise en avant grâce à un lien qui déclenche l’affichage de la synthèse de l’article promu (Balise title, Meta description, Image sociale).

Problème, publier dans LinkedIn via votre profil, utilise uniquement 2 natures de contenu :

  1. Une zone de texte (pas de distinction titre / corps de texte),
  2. Une prévisualisation de la page cible.

Hootlet, l’utilitaire de publication de contenus sociaux de Hootsuite, ne propose que ces 2 natures de contenu standard sur LinkedIn. Donc, lorsqu’on veut publier dans un groupe LinkedIn depuis Hootsuite, on fait face à un problème, le contenu s’il est déclenché depuis Hootsuite apparaîtra dans une seule zone de publication : le titre de la publication. La zone corps de texte ne sera pas utilisée.

Solution utiliser || pour publier vers un groupe LinkedIn depuis Hootsuite

publication groupe LinkedIn via Hootsuite / Hootlet grâce à ||

Publier dans un groupe LinkedIn via Hootsuite grâce à ||

Confronté à ce problème, j’ai cherché la solution. Je ne l’ai pas trouvé rapidement (d’où cet article). Elle apparaît dans le forum HootSuite, mais entre de nombreux messages.

Le truc et astuce HootSuite est donc le suivant :

  • Écrivez dans le Hootlet le texte de votre titre,
  • Insérez les caractères spéciaux || après le titre (avec ou sans espace, c’est sans incidence),
  • Après les caractères spéciaux || vous pouvez composer votre corps de texte,
  • Puis, vous finirez par copier le lien vers l’article cible ou Hootlet s’en chargera,
  • Enfin, vous pourrez reprendre le corps normal de planification de message dans Hootsuite. En poussant le bouton « Envoyer », vous viendrez de publier vers un groupe LinkedIn depuis HootSuite. Youpi !

En langage Hashtag, les faux-amis existent aussi. L’histoire de #CMR.

2 Fév

Une petite anecdote sur les risques à manipuler trop vite les hashtags !
Dans mon activité professionnelle, je pratique via CustUp, le métier de consultant en Relation Clients. Pour accompagner nos clients dans la définition de leur stratégie CRM, nous nous intéressons à la place du client dans les dispositifs marketing.
J’ai donc lu avec intérêt un post américain sur la Customer Managed Relationship, la CMR, une variation de l’acronyme CRM, Customer Relationship. J’en ai fait un article rebond sur notre blog.
Au moment de le relayer sur les medias sociaux, je suis allé voir sur Hashtagify.me. Mon objectif était de valider la puissance du hashtag #CMR opposé à #CRM.
Le graphique ci-dessous m’a laissé à penser que la CMR était vraiment un phénomène montant que j’avais raté : un volume d’utilisation à environ 50% de la CRM. Énorme. Je tenais un truc.

Le match #CMR contre #CRM

Comparaison des hashtags #CRM et #CMR sur Twitter via Hashtagify.me

Sauf qu’un détour par Twitter pour voir qui parlait de la Customer Managed Relationship, la CMR, m’a fait découvrir qu’en fait le hasthag #CMR est celui qui est utilisé pour parler de l’équipe des Lions du Cameroun !

Extrait Twitter #CMR

Le hashtag #CMR sur Twitter.

Comme quoi en Hashtag, les faux amis existent aussi 🙂

Et vous, avez-vous déjà rencontré des hashtags utilisés à multiples escients ?

Avec la gendarmerie, le PDF est une alternative efficace au site mobile.

1 Sep

On ne compte plus les opérations de media connectés qui aboutissent sur un site web standard, inadapté au mobile. Trop lourd. Trop lent. Trop grand pour l’écran mobile.

Développer un site mobile n’est pas forcément à la portée de tous les annonceurs : temps, compétences, argent.

J’ai rencontré une récente campagne de la gendarmerie qui me laisse à penser qu’une destination sous forme de PDF peut constituer un moyen terme efficace entre l’idéal, le site mobile, et le pire, le site web standard. Lire la suite

Toute l’information sur la Tour Montparnasse en une affiche et un site mobile

8 Août

Un rapide billet pour vous signaler une campagne en cours à Paris-RP. Elle est consacrée au site du 56ème étage de la Tour Montparnasse.

La campagne fonctionne en 3 étapes classiques et bien maîtrisées. Affichage. Call to Action. Site mobile.

Un seul bémol : le poids du site mobile. Lourd, trop lourd pour une connexion en mouvement. Lire la suite

En un clic, simuler un site mobile sur 7 smartphones différents : EmulateurMobile.com

3 Août

Enorme confidence perso : mon amoureuse vient de changer de mobile et passer au BlackBerry. Pour relever ses mails, échanger des SMS avec ses relations, pour la praticité du clavier. Dit-elle.

A cette occasion, j’ai joué avec l’engin. Je suis un descendant du Palm, des HTC et de l’iPhone. Je viens donc de constater à quel point les écrans sont différents. Lire la suite

Site mobile : priorité au contenu immédiat.

1 Août

Accaparé par l’animation de notre entreprise, je fais ma veille et entretiens ma curiosité essentiellement dans les transports en commun : métro, bus, RER. Je suis donc un gros utilisateur de contenu mobile. C’est ainsi que je me suis intéressé aux smart tags et par extension aux sites mobiles. La dernière Alert Box de Jakob Nielsen, pape de l’ergonomie, est consacrée aux sites mobiles.

Conclusion : le premier écran d’un site mobile doit être totalement dédié au contenu clef. Focus ! Lire la suite

Un code 2D doit-il être noir et moche ou coloré et esthétique ?

28 Juil

Le blog QRdressCode partage régulièrement des applications des codes 1D, 2D. Le plus souvent, il choisit des formes d’application marquées par leur esthétisme.

Voici deux images copiées à partir d’un de ces articles consacré au collectif Stupid. Un troisième code (Instagram) est présent sur le post. Les réalisations sont belles. Leur graphisme est stimulant. Mon logiciel de flashage reconnaît sans problème les images.

Et pourtant : au moment d’utiliser ces codes, devons-nous choisir le classicisme : l’agrégation de carrés noirs et blancs ou la couleur et le design ? Lire la suite

QRCode : Faire du titre de l’affiche « le geste »

28 Juil

Pendant plusieurs années, j’ai pratiqué la vente à distance à haute dose. J’ai eu la chance de jouer avec des plans de tests conséquents. Parmi les conclusions récurrentes : l’importance du geste. Vous savez ces quelques mots qui poussent à l’action, font décrocher le prospect d’un media à l’autre. « Pour profiter de cette offre, retournez vite le coupon ci-dessous ». « Vous voulez devenir beau, grand et intelligent. C’est très simple. Retournez ce coupon. »…

Quand je vois les campagnes qui utilisent le QRCode, je suis souvent surpris. Les mots qui font le lien entre le media d’origine et le site de destination sont généralement absents. Quand ils sont présents, ils sont souvent faibles. Lire la suite

Recette de l’été 2011 pour vendre de l’anisette : du media, du QR Code, un site mobile optimisé

5 Juil

Il y a quelques jours, dans l’Observatoire du Code 2D, je vous parlais de la campagne plurimedia de Ricard. 4 media pigés. Des QR dans la presse. Un site optimisé pour le mobile.

Voici Pernod, le rival éternel. Les recettes sont proches : une campagne presse (je n’ai pas vu d’autres media activés), un code 2D et un site optimisé pour le mobile. Lire la suite

Ces idées qui collent : Les 6 clefs de succès des légendes urbaines sont aussi celles d’une bonne conception rédaction

1 Juil

Tous les mois ou presque, Philippe Buschini de LB Associés publie une note de lecture.

Gros lecteur. Grand curieux. Beau vulgarisateur. Il partage ses découvertes. Il les éclaire de sa prose et sa culture.

Comme le tout est publié sous licence Creative Commons (BY-NC-SA), Philippe nous invite à faire suivre, partager. Ainsi, vous trouverez ci-après sa note sur le livre « Made to Stick ».

Lisez les 6 ingrédients d’une histoire qui colle bien.

Pensez à vos domaines d’exercice : blog, presse, édition, publicité… Ces 6 principes sont une bonne check list avant toute publication et surtout avant toute diffusion d’un message de relation directe au client.

Made to Stick

« Why Some Ideas Survive and Others Die »

Le point de départ de ce livre est l’étude des légendes urbaines et de leur fabuleuse capacité à marquer les gens ! Pourquoi ces histoires fonctionnent-elles si bien et pourquoi les retient-on si facilement ? De leur recherche, les frères Heath ont tiré 6 principes déterminants pour qu’une histoire « colle » :

1) LA SIMPLICITÉ. Mieux vaut un seul message excellent, que plusieurs très très bons. Pour eux, dire 3 choses dans un seul message c’est au final ne rien dire ! Il faut effeuiller une idée jusqu’à sa substantifique moelle. Un grand avocat a déclaré : « Si vous avancez dix arguments, même s’ils sont tous pertinents, les jurés les auront tous oubliés quand ils retourneront dans la salle des délibérations ». Pour être simple, il faut effeuiller une idée jusqu’à son coeur, en excluant sans relâche.

2) L’INATTENDU Pour attirer l’attention, il faut instaurer un effet de surprise et déjouer les intuitions. Il faut opérer un changement, briser un schéma et créer une surprise.

3) LE CONCRET Des exemples tangibles, faciles à comprendre par tous (et non par une minorité d’initiés).

4) LA CRÉDIBILITÉ Pour crédibiliser un message, il faut le faire porter par une personne incontestable (un médecin qui parle de santé est incontestable). Lorsqu’il n’est pas possible d’agir ainsi, il faut trouver un biais en utilisant des témoignages, des chiffres produits par des organismes incontestables, ajouter des détails, etc.

5) L’ÉMOTION Il faut susciter de la passion pour ses idées en faisant ressentir quelque chose à ses interlocuteurs.

6) UNE HISTOIRE Depuis sa tendre enfance, l’homme est programmé pour entendre de jolies histoires, pas pour lire des PowerPoint insipides ! Cela commence par les « Il était une fois… » et se poursuit par les livres, le théâtre, le cinéma, etc. Une jolie histoire permet de prévisualiser une action et de placer son interlocuteur dans un schéma mental favorable.

Un livre à mettre entre toutes les mains et un très bon complément au Tipping Point de Malcolm Gladwell la partie : comment trouver ce fameux principe d’adhérence.

ÉDITION ANGLAISE (ORIGINAL) :
Made to Stick de Chip Heath et Dan Heath
Langue : Anglais | ISBN : 9781400064281 | Éditeur : Random House

ÉDITION FRANÇAISE (TRADUCTION) :
Ces idées qui collent de Chip Heath et Dan Heath (traduction : Danielle Charron)

Langue : Français | ISBN : 2744063088 | Éditeur : Village Mondial