Groupon flirte avec limites de la publicité mensongère et c’est dommage !

10 Sep

Pour son recrutement clients, Groupon joue avec les limites. Certainement d’un point de vue légal (publicité mensongère ?), mais ce n’est pas mon métier. D’un point de vue de la relation clients, c’est mon sujet.

Groupon force la capture les adresses e-mail des prospects sur une sur-promesse

Etape 1 : Une bannière annonce du – 90%

Une remise de 90%, un visuel, des codes couleurs qui rappellent diablement Mac Donalds d’avant le vert ou Quick d’aujourd’hui. Je clique !

Etape 2 : une fausse home page déclenche de la capture adresse

Affichée quelques secondes, une fausse page d’accueil aux couleurs de l’univers burger affiche de nombreuses remises. Les plus élevées sont à – 70%. 20% sont perdus en un clic. Sans plus attendre et sans interaction possible, une boîte de capture est affichée. Pas d’alternative, pour continuer et enfin manger son burger et ses frites à – 90%, l’internaute doit donner son adresse e-mail.

Etape 3 : le trafic est dirigé vers l’offre du jour

Après avoir donné son mail, le prospect est dirigé vers le site. Un enrichissement additionnel du contact est tenté. Arrivé sur le site, l’offre du jour est sans rapport avec la promesse. La remise était ce jour-là à – 50%. 40% et une promotion de perdus depuis la bannière initiale.

Burger et frites ont été mangés par l’annonceur en route !

Groupon joue avec limites.

Pour moi, Groupon franchit les frontières d’une relation clients équitable :

  • L’annonce créatrice de trafic ne correspond pas à la réalité : Sauf erreur de ma part, il n’y a même jamais eu de burger / frites à – 90% en France.
  • La capture adresse est « forcée » : Au moment de faire saisir son adresse à l’internaute, le site ne propose pas d’échappatoire. Pour accéder aux offres présentées sous la fenêtre de saisie, le prospect a une seule solution : donner son adresse. Je trouve ce type d’action acceptable si l’offre est claire et la formulation sans ambiguité. Dans un contexte de sur-promesse, je ne l’accepte pas.
  • L’élément promu n’est pas l’élément vendu : Au final, l’offre du jour, ne correspond pas à l’attente client. L’engagement de la relation est ainsi fondé sur une tromperie.

Groupon vaut mieux que sa politique d’acquisition adresse

Depuis 2009, je suis la start-up de Chicago. J’adore le concept qui fait le lien entre on et off-line. Comme beaucoup d’autres, je suis impressionné par la performance et la vitesse de développement (voir le post de M de Guilhermier sur le sujet). Il est une des applications réussies des démarches ROPO (Research on line, Purchase off line). J’aime le business model d’intermédiation. Consommateurs et commerçants peuvent être gagnants.

En plus, l’entreprise est porté par un patron au discours riche : voir vidéo sur Business Insider.

J’ai suivi avec intérêt la vitesse de réplication et la propagation en Europe, en particulier en Allemagne sous la houlette de City Deal.

Je pensais que certains errements du début correspondaient à une volonté d’aller vite. Qu’une fois Groupon rejoint par City Deal France, les pratiques deviendraient plus respectueuses des consommateurs.

De telles campagnes me laissent sceptiques.

Groupon a une offre unique. Un business model simple et sain. Je ne vois aucune raison de menacer la relation avec les clients par un recrutement trop violent. Arrachage d’adresse, sur-sollicitation ne font pas bon ménage avec la dimension complice du concept Groupon.

Pour finir et nous donner envie d’un marketing plus délicat, l’offre du jour :

A lire également sur ce blog :

Publicités

26 Réponses to “Groupon flirte avec limites de la publicité mensongère et c’est dommage !”

  1. cucurou 22/12/2012 à 06:52 #

    J’ai une fenêtre qui s’ouvre sur l’écran de mon ordi de Groupon  » deal du jour  » que je ne peu fermer et qui prend le dessus,de toutes mes applications, comment éliminé ce problème voir faire un constat d’huissier car ça me gâche la vie!!
    Merci d’un conseil

    Merci

    • Antoine COUBRAY 23/12/2012 à 10:47 #

      Bonjour,

      Avez-vous essayé de supprimer les cookies signés Groupon ?
      A part cela, je ne vois pas.
      Faire un tour sur un forum de type « commentcamarche.net » ?

      Courage !

  2. Sissoune 10/05/2012 à 22:40 #

    A la limite du malhonnête dites vous???? Je dirais même réellement malhonnête oui! 2 mois que je me bats pour un achat payé et commandé que je ne reçois pas. Impossible d’établir un contact. Ils ne répondent pas au téléphone et leur réponse email, des réponses automatiques. Pour ma part, je vais alerter la Police du Commerce je déteste ce genre d’arnaque.

    • Claire 11/05/2012 à 17:42 #

      Groupon surfe sur la situation économique actuelle en faisant croire aux commerçants qu’ils vont fidéliser une clientèle en concedant une réduction de 70% sur leurs ventes et sur leurs prestations de service.

      Quelle erreur,car non contents de tirer une économie malade vers le bas,il faut aussi qu’on m’explique qu’il existe des lois en france qui interdisent de travailler a moins que le SMIC.

  3. juliecha 01/06/2011 à 14:44 #

    groupon est plus connu pour ses côtés positifs que négatifs. Donc maintenant moi j’ai jamais eu l’occasion de tester leurs offres, par contre je connais d’autres sites comme http://www.economizze.fr/ n’hésiter pas à le visiter.

  4. Vincent75 25/05/2011 à 13:43 #

    Effectivement la publicité Groupon est assez intrusive et frôle parfois la publicité mensongère. Par contre je dois vous corriger sur un point : quand vous êtes redirigé sur le site de Groupon et qu’ils vous demandent de rentrer votre adresse, l’obligation n’est qu’illusoire, normalement il vous suffit d’actualiser la page pour avoir accès au contenu du site. Aucune obligation mais une suggestion quasi obligatoire c’est vrai.

    C’est pour ce genre de choses que je préfère ne pas utiliser Groupon mais plutôt d’autres sites d’achat groupé ; depuis peu, j’achète exclusivement sur http://www.economizze.fr, qui propose pas mal de bons plans sur des services (coiffeurs, restaurants…) un peu à la facon de Groupon mais avec des réductions plus importantes (et une marge moins scandaleuse prise sur le prestataire).

  5. Kera 11/05/2011 à 10:31 #

    Pour avoir participé à plusieurs deal j’ai souvent été déçu par l’accueil des commerçants. Pas toujours très sympa et content de voir débarquer les clients Groupon… le pire reste le moment du paiement avec le bon…

    enfin bon depuis j’ai arrêté. c’est bien de payer pas cher des sorties ou autre mais le relationnel avec les commerçants est aussi important pour moi donc je ne recommande pas vraiment Groupon.

    J’ai utilisé récemment In My Shop pour l’instant il y a pas encore d’annonces sur toute la France mais c’est prometteur et les commerçants sont contents quand on arrive!
    le lien: http://inmyshop.fr/

  6. David 07/04/2011 à 13:16 #

    Bonjour,

    Faisant suite au « BUZZ Groupon », nous avons lancé un site Web de dépôt/consultation d’AVIS & de CLASSEMENTS relatifs aux sites d’achat groupés : http://www.opideal.com

    OBJECTIF : améliorer la qualité des offres proposées, et aider les consommateurs à s’y retrouver!

    Toute critique/conseil/observation constructive est la bienvenue!

  7. zooop 13/12/2010 à 15:52 #

    Mr COUBRAY,
    « ..libre d’accepter ou de refuser… », ou encore « ..les limites d’un marchand probablement débordé… » cessez de vous croire détenteur d’une vérité parce qu’être attiré par les nouveaux concepts fait bien dans son CV…
    Le concept est peut-être excellent mais il n’en reste pas moins que ce qu’il génère de défaillance, de tromperie ou de mécontentement est anormal.
    Tout cela a nécessairement une cause et n’est pas explicable que par l’incompréhension d’un client ou la mauvaise lecture d’un commerçant.

    • Antoine COUBRAY 13/12/2010 à 17:10 #

      @ZOOOP Mon CV ne regarde que moi. Je ne suis pas « à vendre ». Je travaille pour mon compte, dans ma propre société et ne vend ni prestation, ni conseil. Etre « attiré par les nouveaux concepts » n’est pas « là » juste pour faire bien mais simplement parce que ceci correspond à ma réalité.
      Pour revenir à Groupon, vous avez certainement raison. Le nombre de plaintes et d’échos négatifs semble fort et persistant. Le modèle ou son exécution entraîne de nombreuses insatisfactions.

      • CLAIRE 08/01/2011 à 20:13 #

        GROUPON est en train de modifier dangeuresement le comerce et la concurrence.
        Leurs commerciaux exigent 70% a 75% sur des prestations d’esthetique en imposant un nombre de seances (comme power plate /Lpg /ou Epilation permanente alllant de 5a10 seances.
        Cette concurrence est deloyale et abusive , et il va falloir expliquer comment les commerçants qui ont paye des equipements de marque eavec des agencements vont -ils continuer a faire face.
        si cela continue ,le spectre de mettre la clef sous la porte est réel et le licenciement des employés encore plus.
        signé =une commerçante revoltée

  8. Nada 08/12/2010 à 20:23 #

    En fait, j’ai mordu à l’hameçon en prenant une offre de groupon.be pour une seance de manucure à 50°/°. Sur le coupon, il est indiqué que je dois appeler l’institut de beauté pour prendre RDV, cela fait 3 jours que j’appelle 4 fois par jour cet institut, tout le temps sur messagerie, ils demandent de laisser un message et on me rappellera sauf que personne n’ a pris contact avec moi jusque là, mon coupon va expirer dans 2 semaines et je pense que j’aurai même pas l’occasion de m’en servir. Sur le coupon il y a un n° de GSM à contacter en cas de problème, mais leur boîte vocale est pleine et on ne peut deposer de message. Au bout de 3 jours, je commence vraiment à me poser des questions sur eux!!!

    • Antoine COUBRAY 08/12/2010 à 22:20 #

      @Nada : Dans votre témoignage, vous mettez en évidence les limites d’un marchand probablement débordé par le succès de l’opération. J’espère que vous pourrez prochainement profiter de votre séance. Bon courage.

  9. barbara 28/11/2010 à 14:36 #

    Groupon n’est interessant uniquement pour les commerces au seuil du dépot de bilan…une bouffée de trésorerie…qu’ils rêvent…

  10. gruffy 05/11/2010 à 07:44 #

    en tant que commercante j’ai été demarchée par cette societe
    Ce sont des escrocs, ils vous roulent dans la farine, en fait on ne bosse que pour eux, des negriers modernes…le produit est deprecié et aucune fidelisation de la clientele possible
    j’attends le commercial pour lui foutre un coup de tatane !

    • Antoine COUBRAY 05/11/2010 à 17:58 #

      @Gruffy : En tant que commerçante, et toujours, vous êtes libre d’accepter ou refuser. Si le modèle est mauvais pour les marchands, il s’essoufflera. Groupon ne trouvera plus d’acteurs pour leur fournir des offres.
      S’il est bon, s’il peut être adapté aux formes de commerce de certains, il continuera à tourner.
      Je pense que pour certains biens ou services, tout ceux qui induisent une vente croisée, un upsell, une nouvelle consommation… ce schéma de création de trafic peut fonctionner. Le marchand « achète des clients initiaux », Groupon agit comme une sorte de collecteur. Le commerçant doit ensuite trouver la solution pour générer du CA additionnel immédiatement ou faire revenir une fraction des acheteurs initiaux.
      Si vous ne correspondez pas à ces offres, alors vous dîtes non et trouvez d’autres moyens de croître.
      Allez, gardez vos tatanes et votre énergie pour pousser vos affaires 🙂

  11. Bastien Donjon 01/11/2010 à 20:51 #

    Je suis d’accord avec toi, ils ont surement des obligations de résultats. Mais ce n’est pas, je pense, une raison pour « vendre son âme au diable » : le terme est fort il faut le voir seulement pour la symbolique. Je te rejoins également sur ton observation je n’ai pas eu l’écho de ce genre de dérives aux EU. Je vais d’ailleurs proposer une compilation de mes résultats de veille à ce sujet…

    Dommage, le couponing est très intéressant pour l’hyperlocal et le coté achat groupé devrait être un gage de sécurité pour le commerçant. D’ailleurs des concurrents, heureux, se repositionnent.

  12. Bastien Donjon 30/10/2010 à 14:03 #

    Bonjour Antoine,

    Voici un complément à ton article sur la publicité en ligne de Groupon. Qu’en penses tu ?

    http://blog.vicus.fr/veille/groupon-ex-citydeal-depasserait-il-les-limites-de-lhonnetete/

    Bastien

    • Antoine COUBRAY 30/10/2010 à 15:13 #

      @Bastien Donjon Bonjour, Tu décris le phénomène mentionné ci-dessus avec forces détails et exemples. Tes captures récentes montrent que malheureusement Groupon continue dans sa démarche agressive de recrutement de prospects. Le concept n’a pas besoin de cela pour séduire.
      Parfois, je me demande si ce ne sont pas les clauses de la cession de CityDeal à Groupon qui peuvent justifier un tel activisme. Imaginons, par exemple, un schéma où les vendeurs touchent un complément de prix si la barre de x centaines de milliers d’adresses actives est atteinte dans les 12 mois consécutifs à la cession…
      Aux US, siège de la maison mère, j’ai repéré des commentaires de marchands déçus mais pas d’exemples de pubs limites de ce type.
      Quel est ton avis ?

  13. Bruno 19/10/2010 à 17:59 #

    Bjr

    Je suis prestataire, j’ai mis le commercial de Citydeal à la porte c’est de l’escroquerie. Faire baisse de 70 % et prendre 50 % du restant .. faut pas s’étonner .. payer à la singlinglin !!!

    Cela ne fait pas de pub à nous prestataires on a que des profiteurs qui font en plus des raisonnements.

    Concept américain de m….

    • Antoine COUBRAY 30/10/2010 à 15:16 #

      @Bruno : Je ne partage pas ton avis sur « le concept américain de m… ».
      Les américains sont à l’origine de nombreux concepts brillants. Groupon est pour moi un superbe concept.
      Une machine à faire gagner les consommateurs et les marchands.
      Côté marchands, il faut agir en connaissance de cause et en maîtrise de son business model. Tu n’as pas d’intérêt pour leur offre, tu leur dis non, c’est ta responsabilité de commerçant. Pour d’autres, créer du trafic, initier de la notoriété, faire de la vente croisée ou enrichie peuvent être d’intérêt.

      • gruffy 05/11/2010 à 08:12 #

        dites plutot la verité, vous bossez pour eux !
        quand on defend des escrocs…..

      • Antoine COUBRAY 05/11/2010 à 18:09 #

        @Gruffy : Comme vous, je bosse pour moi. Quand j’en ai le temps, je blogue pour le plaisir du partage et de l’échange. Je n’ai pas pour objectif de toucher le moindre centime.
        Bref, je ne travaille pas pour Groupon.
        J’ai suivi avec intérêt l’émergence de ce concept aux US, puis sa propagation en Europe. Je le trouve fort. J’ai déploré plusieurs fois sa mise en exécution en France. Je suis convaincu que bien réalisé, l’offre peut être performante pour les clients et certains commerçants (pas tous).

Trackbacks/Pingbacks

  1. Ce qui “grippe” chez Groupon, partie 3… | Le blog d' AlpesDeals.com - 27/02/2011

    […] Quant à leurs “leçons” sur la qualité de la “publicité” , nous leur conseillons vivement cette lecture… ou bien celle ci… ou encore celle ci…!!! […]

  2. Groupon ex CityDeal dépasserait il les limites de l'honnêteté ? | Vicus le blog - 28/01/2011

    […] Groupon flirte avec limites de la publicité mensongère et c’est dommage ! [Coubray] […]

  3. Yahoo souhaiterait acheter Groupon – Lemonde.fr | hyperlocalmarketing - 19/10/2010

    […] Groupon flirte avec limites de la publicité mensongère et c’est dommage ! Cette entrée a été publiée dans Hyperlocal marketing, Innovation, avec comme mot(s)-clef(s) groupon, groupon arnaque, groupon cadeaux, groupon noel, idées de business. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien. ← L’hyperlocal révélé par la FING pour le GPV – internetactu.net […]

Laissez un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s