Sites de bons plans : la compétition est lancée

17 Avr

Avec le lancement de KGB Deals, deux acteurs de poids sont maintenant actifs en France

Au début de l’année 2010, CityDeal a ouvert une version française de son site.
Depuis mars, c’est KGB Deals qui propose chaque jour une offre à tarif promotionnel et à durée limitée.
A quand l’ouverture en France de Groupon, le site US à l’origine du concept ?
Dans tous les cas, consommateurs et marchands seront les bénéficiaires de ces offres. Les premiers tireront partie de remises importantes à proximité de leurs domiciles. Les seconds bénéficieront du trafic créé.

Le concept : une offre promotionnelle par jour et par ville

Le concept d’origine, formulé par Groupon, repose sur les principes suivants :

  • Chaque jour une nouvelle offre est proposée aux inscrits du service.
  • Un nombre minimum d’acheteurs est attendu. Si ce nombre minimum est atteint, les coupons proposés sont générés. Sinon, aucun prélèvement n’est effectué sur le compte des abonnés.
  • Le site encaisse. Le site génère les coupons : soit par remise d’une liste pour le marchand, soit par impression par l’utilisateur, soit par expédition de contre-marque.
  • Le site prélève une commission de 40 à 50%.
  • La promotion est essentiellement effectuée sous forme virale : information de mes amis par mail et media sociaux pour atteindre le nombre d’acheteurs cible.

Les forces en présence : CityDeal (Allemagne), KGB Deals (USA), des suivants ?

KGB Deals est en France une filiale de 118 218. 118 218 est la société sœur de 118 118 en UK. Cette société a lancé KGB Deals en UK.
118 118 est elle-même la filiale de KGB (ex Infonxx), société américaine et premier opérateur mondial de services d’annuaires à valeurs ajoutées.
Bref KGB Deals fait partie du groupe américain KGB. KGB Deals est aujourd’hui opéré à New-York, Londres et Paris et fait partie d’un groupe opérateur d’annuaires.

CityDeal est une start-up allemande financée par 9M€ de levées de fonds. Les pays suivants sont déjà ouverts : Allemagne, France, Royaume-Uni, Espagne, Italie, Autriche, Suisse.

Groupon est pour l’instant présent seulement à Londres. Une nouvelle levée de fonds (cf. ci-après) pourrait servir à entrer le marché européen : croissance endogène ou rachat.

En Allemagne et au Royaume-Uni, au-delà de KGB et CityDeal il y a pléthore de compétiteurs locaux : DailyDeals, CooleDeals, Snippa (déjà fermé, un article remarquable sur les causes d’échec et les leviers marché par son fondateur ici), DealBunch, VivaVoucher, DealMob, Groupola, LondonsBest ….

Il y a fort à parier que quelques acteurs entreront prochainement sur le marché français soit par création, soit par rachat :

  • Les deux plus gros acteurs européens sont maintenant en France.
  • Groupon, l’initiateur mondial du concept n’est pas encore en Europe. A suivre.
  • Au-delà des start-up, les opérateurs locaux en relation avec les commerces de proximité n’ont pas annoncé d’initiatives : Adrexo, MediaPost, Pages Jaunes… Trop lents ?

CityDeal – KGB Deals, la concurrence est en route

Réseau : CityDeal affiche 9 villes actives avec des offres spécifiques et 30 cibles. Sur KGB Deals, on est aujourd’hui à 8 affichées avec 1 réellement active : Paris. KGB devra remonter son départ.

Du côté des offres, CityDeal mène la danse :

  • Volumes : CityDeal a ouvert le marché français en proposant des places de cinéma UGC à 1€. La société annonce avoir vendu 75 000 tickets. Très belle opération pour créer une base de données. Le 6 avril, Kgb a proposé des places Gaumont Pathé à 1€. L’opération a généré 4 000 acheteurs (compteur du site).
  • Nature des offres : Depuis quelques jours, CityDeal étoffe son offre en proposant des remises à faire valoir sur un site internet : PosterXXL. Le champ d’application sort du donc du monde physique, du commerce de détail.
  • Fréquence de mise à jour : Au jeu du renouvellement des offres, le premier parti a aussi l’avantage. CityDeal est quasiment à une nouveauté par jour. KGB peine à une nouvelle offre tous les 5 jours environ.

Côté media et promotion, le constat est de même nature. Même si CityDeal a mis du temps à se mettre en route. Peu ou pas de RP au lancement. Pas de communication publicitaire hors des opérations terrain. La politique de SEM est maintenant en route du côté de CityDeal et pas encore chez KGB Deals. La capture écran ci-dessous affiche un résultat de recherche Google pour KGB Deals 🙂

Pour chaque acteur, l’enjeu va maintenant être de se constituer le plus rapidement possible la base d’inscrits la plus large possible. Le nombre de villes couvertes, le renouvellement des offres et la chambre d’écho media seront les créateurs de trafic. La base de données sera la garante de l’efficacité des offres au bénéfice des commerçants.

Un exemple intéressant de me-too concept


Regardez les 3 écrans ci-dessus : à gauche l’original, à droite les 2 copies. Ces design écrans et plus généralement les concepts mis en œuvre sont la démonstration probante de l’efficacité de politiques de benchmarking et de la capacité des concepts forts à se propager à grande vitesse des US à l’Europe. Surveillons le prochain gros break à venir !

Où en est le référent : Groupon ?

Ces derniers jours, la sphère du capital risque US bruisse : Groupon serait sur le point de boucler une levée à 130 millions de $. Elle serait effectuée sur une valorisation à 1.35 Milliards de $. Elle complète les 30 M$ déjà levés. Elle serait réalisée par Digital Sky Technologies, déjà investisseur dans Zynga et FaceBook.

Selon TechCrunch, l’objectif de chiffre d’affaires 2010 est de 350 M$, la société serait autour de 1 M$ de bénéfices hebdomadaires.

Groupon se confirme donc comme un hit hors norme. Il sera prochainement doté d’encore plus de moyen pour atteindre les 100 villes aux US et qui sait entrer sur le marché européen.

Pourquoi j’adore cette saga ? Propagation de concept. Synergie web-retail.

J’adore cet épisode en cours d’écriture.

Il illustre la façon dont les concepts forts s’internationalisent. Il montre par la même la faible réactivité française. Les allemands ont déclenché en 2009. Les américains – KGB – ont très vite propagé.

Il est également un des signaux de la mutation en cours dans l’univers marketing. Le web établit de la relation directe avec les clients. Il crée ensuite du trafic vers les points de vente. Les marchands physiques acquièrent des clients avec des « loss leader ». Ils font le pari de l’établissement d’une relation de moyen-long terme avec le client et d’un retour sur investissement. Petit à petit, les commerçants de détail vont devenir des direct marketers !

A lire également sur le sujet :

Share

Publicités

16 Réponses to “Sites de bons plans : la compétition est lancée”

  1. abecassis cyril 22/10/2011 à 10:13 #

    la societe kgb est une arnaque qui fournit des bons de reductions invalides ou bien les cadeaux ne sont pas livres , (voir tous les commentaires sur leur page facebook de temoignages)

    ps il est impossible de les contacter par tel et on a tous les mails on a la meme reponse

  2. samson 10/02/2011 à 17:01 #

    moi je ne peux pas vous faire des compliments car j’ai reservée un bon d’achat pour un restaurant sur Rennes et je n’ai jamais reçu le coffret donc pour moi c’est de la publicité memsongére car vous avez retirez l’argent mais jai pas de coffret et pourtant on a soit disant 1 an pour choisir alors?lorsque l’argent est retiré le coffret devrait suivre j’attend de votre part une reparation et des explications une cliente mecontente…..

    • Antoine COUBRAY 10/02/2011 à 18:11 #

      @samson : Bonjour. Je ne suis pas l’éditeur de KgbDeals ou Groupon. Je suis simplement observateur et commentateur des marchés et acteurs. Votre remarque est donc à faire directement à la société relais, visiblement KgbDeals.

  3. Arnaud 09/12/2010 à 17:40 #

    @Antoine : merci pour cet article très complet et merci de partager ton analyse
    Que penses-tu des agrégateurs de deals comme Allmydeals ou Dealemme.com (cf msg de Stéphane) ?

  4. barbara 28/11/2010 à 14:29 #

    En tant que commercant, je n’ai toujours pas encaissé le premier remboursement, malgré mes differents appels. Toujours le même réponse: » nous sommes entrain de vous créditer », et..rien à l’horizon..Je pense que je vais refuser leur clientèle, en leur expliquant au passage quelles sont mes raisons..
    Les gogos : Le commercant et le client…!!!

  5. gruffy 05/11/2010 à 08:10 #

    c’est de l’escroquerie du point de vue du commercant
    on bosse pour eux et ils n’ont aucun respect du client, ils se permenttent de faire des offres ridiculement basses moins de 15 jours apres, rendant impossible toute fidelisation de la clientele
    ils tardent à vous regler
    en fait ils s’engraissent sur vous !

  6. Stéphane 16/08/2010 à 14:16 #

    Justement je suis tombé sur un site qui répertorie les offres des principaux acteurs francais (Groupon, KGB etc ..).
    http://www.dealemme.com

    En sent un vrai engouement et une cometition vers ce type d’offre locale « 1day »
    Steph.

  7. Audrey Rillue 23/04/2010 à 17:31 #

    Antoine, ton analyse du marché est très bonne mais tu a oublier 2 acteurs qui montent en France : oodeal et bon-privés.
    Bon privés et pour l’instant à Paris et oOdeal est à Marseille.
    Bon-privés mise sur le haut de gamme avec une cible plutôt féminine et serait en train de finaliser sa 2ième levée de fond auprès d’un fond d’investissement Français.

    oOdeal lui est plein démarrage et serait à la recherche d’investisseurs pour sa 2ième levée de fond.

    D’autres projet sont en création dont le mien qui sera légèrement différent (ma veille est quotidienne sur ce marché!!!)

    Voila j’espère que ces informations te seront utiles, mais ce qui est sûr c’est que ce concept hyperlocal à un bel avenir devant lui!!!

    Aurdey

    • Antoine COUBRAY 23/04/2010 à 21:18 #

      Merci Audrey pour ces infos.
      Je vais continuer à suivre la montée en puissance de ce marché avec intérêt. Je regarderai les perfs de Bons Privés et oOdeal.
      J’adore ces concepts et suis également intéressés à voir les vitesses d’installation de nouvelles offres sur notre territoire.
      J’essaierai de préparer un nouveau post sur le sujet à l’occasion.
      Je suis preneur de toute info relative à ton lancement.
      A bientôt.
      Antoine

  8. Coubray Antoine 18/04/2010 à 21:22 #

    @Damien @Steven Merci
    Les nombres d’inscrits affichés semblent élevés. La culture « bons plans » est forte (cf le succés de Ventes Privées). Les media sociaux sont puissants Je parie donc sur un succès rapide.
    Dans tous les cas comme vous le dites, il faut prendre date et installer les bases inscrits initiales.

  9. steven 18/04/2010 à 11:58 #

    effectivement, analyse très complète…Cela sera très difficile de connaître la réussite de Groupon : ville plus petite, mentalité très différente en France… Le commerçant n’a pas pour habitude de baisser ses prix de 50 %
    Je pense que les premiers vont servir à défricher le terrain pour les suivants…
    Le marché n’est pas encore prêt à mon avis en France

  10. Damien 17/04/2010 à 21:03 #

    Merci Antoine pour cette analyse.

Trackbacks/Pingbacks

  1. Groupon flirte avec limites de la publicité mensongère et c’est dommage ! « Coubray.com : Autour de la relation directe au client et parfois ailleurs… - 10/09/2010

    […] Sites de bons plans : la compétition est lancée […]

  2. Groupon – City Deal a privilégié sa croissance au bon traitement de tous ses clients. C’est grave docteur ? « Coubray.com : Autour de la relation directe au client et parfois ailleurs… - 28/05/2010

    […] City Deal a dû lutter contre d’autres clones de Groupon (d’abord en Allemagne, et même en France). L’objectif était simple : imposer le concept dans le maximum de pays/villes, construire […]

  3. Groupon achète CityDeal : l’éloge du retard, de la copie, des serial entrepreneurs, des américains et du multicanal « Coubray.com : Autour de la relation directe au client et parfois ailleurs… - 22/05/2010

    […] Sites de bons plans : la compétition est lancée […]

Laissez un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s