Affichage et tag 2D : le contre-exemple Bose

22 Juin

Par souci d’efficacité commerciale, je suis à la recherche de toute solution qui raccourcit le trajet entre un prospect / client et mon offre.
Le tag 2D répond à cette demande. Implanté sur un support de communication, il permet le déclenchement d’une action pré-définie par le commerçant. Le tag 2D, ses cousins les flashcode, smarttag sont des facilitateurs de relation directe au client.

Bose expérimente avec échec le tag 2D

Aux aguets, j’ai repéré la dernière campagne d’affichage Bose. Je l’ai vu dans le métro, sur la ligne 1, à la station Charles de Gaulle (le détail a son importance, vous le verrez). Elle promeut deux produits : une station d’accueil pour iPhone, un casque. Elle intègre un tag 2D sur chaque 4 par 3.

Une affiche 4 par 3, un mobile tag dans le coin et hop !

Stimulé, j’ai dégainé mon iPhone, lancé mon application dédiée : MobileTag. Jusqu’ici tout va bien.

Le tag est repéré. Le navigateur mobile est lancé. La connexion est établie. J’arrive en quelques secondes sur la page Bose. Je suis entre Charles de Gaulle et Georges V.

Page de transition à 2 choix et une ergonomie "sybilline"

J’ai face à moi deux options non immédiatement identifiables : une icône de type « play » sur un lecteur multimédia, une invitation textuelle à visiter le site Bose.

Premier échec : mise à disposition d’un contenu multimédia trop lourd

Mon premier choix a été de voir le contenu multimédia. Vous vous souvenez, j’étais avant Georges V, le contenu – 45 secondes de vidéo – a été disponible à Palais Royal, soit 5 stations et environ 5 minutes après le clic.

3 à 5 minutes d'attente...

...45 secondes d'une vidéo sans valeur ajoutée.

Sa consultation s’est révélée sans valeur ajoutée. Sans mon intérêt professionnel, j’aurais oublié Bose.

Vous pouvez objecter que je n’avais pas à me connecter dans le métro. Le flux mobile est disponible en Edge, pas en 3G. Oui, mais l’affiche était dans le métro. La consultation de contenus légers passe sans problème.

Second échec : accès à un site non optimisé pour le mobile

Arrivé au Palais Royal, j’ai donc opté pour la seconde solution : la visite du site Bose. J’ai été rapidement (1 station) rerouté vers un site conçu pour une consultation sur PC, illisible sur mon mobile.

Alternative, accès au site Bose non optimisé pour le mobile.

Profitons du raté Bose : 4 principes pour une utilisation réussie du tag 2D

Il faut apprendre de ses échecs. Il est encore plus simple d’apprendre de ceux des autres.

Je retiens donc de cette mésaventure, 4 lignes directrices pour de futures opérations exploitant les SmartTag

  • Ergonomie mobile : Exploiter ces tags c’est dialoguer avec les consommateurs en situation de mobilité. La conception des pages, les natures des contenus tout doit être pensé pour le mobile. La première manifestation visible d’une telle conception est dans l’ergonomie. Les modes d’interaction doivent exploiter les standards de ces outils.
  • Site mobile à tous les étages : Les pages doivent être optimisées pour le mobile. Les contenus doivent être livrés dans des sites mobiles. L’ensemble du message doit s’intégrer dans un site dédié à cet univers.
  • Légèreté du contenu : En raison des contraintes actuelles des réseaux, la vitesse d’affichage doit être privilégiée. La légèreté du contenu est donc une priorité. Je pense qu’il faut bannir pour l’instant le son, la vidéo et rester au texte, à l’image fixe (photo, illustration).
  • Contenu et proposition à valeur ajoutée : Enfin, et surtout, ces démarches font sens si elles délivrent une valeur « in-situ » à l’utilisateur. Disons par exemple : le complément factuel à l’affiche (caractéristiques techniques, photos…), le point de vente le plus proche (géolocalisation), un formulaire simple pour obtenir un échantillon ou être rappelé… Bose dispose de toutes ces informations sur son site web, les adapter à la nature de l’opération était possible à moindre effort.

Avez-vous déjà repéré des opérations réussies d’information directe du consommateur utilisant le tag 2D ? Si oui, je suis preneur des références.

A lire également sur ce blog :

Share

Publicités

12 Réponses to “Affichage et tag 2D : le contre-exemple Bose”

  1. vidos 12/07/2010 à 22:49 #

    d’autres agences et annonceurs ont beaucoup de talent. J’ai par exemple adoré l’utilisation du QR code pour la promotion des réfrigérateurs Bosch.
    http://www.qrdresscode.com/article-humour-publicite-qr-code-53035610.html

    • Antoine COUBRAY 14/07/2010 à 20:41 #

      @vidos Merci pour ce commentaire. Pour les autres lecteurs du blog intéressés par ce sujet des tags et codes à valeur ajoutée, allez faire un saut sur http://www.qrdresscode.com ; ce blog est de grande richesse. Il fournit de nombreux exemples de qualité d’applications des smart tags.

  2. Herman 23/06/2010 à 14:03 #

    En ce moment vous ne pouvez passer à coté de la campagne PINACOTHÈQUE sur Edvard Munch avec un grand QRcode, dans le métro vous avez toujours un code 2D sur les affiches Wall Street Institute qui lui est un Datamatrix, lisible avec le même lecteurs.

    Si vous n’avez pas de lecteur pour décoder tous ces codes 2D, rendez-vous sur http://tag2d.fr depuis votre mobile afin de le télécharger gratuitement.

    • Antoine COUBRAY 23/06/2010 à 14:06 #

      @Damien @Herman Si vous avec les connexions nécessaires pour me permettre de faire un post sur les opés Pinacothèque, WSI : intervenants, rendements, transfo, CPO… je suis preneur.

  3. Damien expert mobile 23/06/2010 à 12:40 #

    C’est incroyable! Paris compte certaines des meilleures agences web et on à l’impression qu’aucune n’a une réelle expertise mobile.. C’est simplement désolant.. Pas étonnant que le mobile ait tellement de mal à pénétrer le marché français.

Trackbacks/Pingbacks

  1. L’echec des QR-Codes « Des Bibliothèques 2.0 - 20/06/2012

    […] A lire là. […]

  2. L’Artisanat affiche joliment un QR Code et oublie le mobile « Coubray.com : Autour de la relation directe au client et parfois ailleurs… - 23/06/2011

    […] Affichage et tag 2D : le contre-exemple Bose […]

  3. QRCode et Renault : l’utilisateur mobile est ignoré ! « Coubray.com : Autour de la relation directe au client et parfois ailleurs… - 02/10/2010

    […] Après Böse ou la semaine passée Les Jeunes Populaires, la campagne Renault pour ses véhicules électriques […]

  4. Jour de grève : le QRCode au service de la réforme des retraites « Coubray.com : Autour de la relation directe au client et parfois ailleurs… - 23/09/2010

    […] Affichage et Tag 2D : le contre-exemple Bose […]

  5. Wall Street Institute utilise le QR Code en affichage et génère des appels téléphoniques pour ses centres « FORMATION RESPONSABLE - 28/07/2010

    […] l’occasion d’un article pointant les limites de l’utilisation des smart tags par Bose, j’ai déclenché un commentaire de Damien de Nexence. Le jeune homme faisait ainsi la promotion […]

  6. Wall Street Institute utilise le QR Code en affichage et génère des appels téléphoniques pour ses centres « Coubray.com : Autour de la relation directe au client et parfois ailleurs… - 21/07/2010

    […] A l’occasion d’un article pointant les limites de l’utilisation des smart tags par Bose, j’ai déclenché un commentaire de Damien de Nexence. Le jeune homme faisait ainsi la […]

  7. Société Générale. Une page presse, un tag, un lien, une action. Une opération efficace. « Coubray.com : Autour de la relation directe au client et parfois ailleurs… - 19/07/2010

    […] simplicité extrême. C’est tant mieux. Cette fois-ci, je n’étais pas le métro (voir mon expérience Bose sur la ligne 1) mais dans le train entre Langeac et Clermont-Ferrand. Malgré la connexion en Edge, je suis […]

Laissez un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s