Archive | octobre, 2010

Google Car : Avec la fin du conducteur, une nouvelle révolution culturelle se prépare.

30 oct

En ce beau week-end, je viens de conduire pendant deux grosses heures. Et je me dis que décidément, j’ai horreur de conduire. Je trouve cette activité sans intérêt. Elle me fait perdre du temps. Je m’endors au volant.

Depuis le 09 Octobre 2010, je sais que ma vie va changer. Dans 8 ans.

Google a annoncé la première voiture autonome et sans conducteur.

Quelques jours après, dans le cadre du projet Autonomos, l’Université Libre de Berlin en Allemagne associée à Volkswagen, a fait une annonce de même nature.

Au-delà de la prouesse technologique, il est passionnant de penser à ses conséquences sur nos vies. Étonnamment, j’ai vu peu d’articles sur le sujet. Si vous en avez repéré, partagez les.

Nous vivrons plus : 66 minutes par jour

Un français moyen passe plus d’une heure par jour dans les transports (cf. les statistiques de l’INSEE). 74% des déplacements sont effectués en voiture particulière. Si la voiture conduit pour nous. Alors grâce à la Google Car, ce temps sera passé à faire autre chose : savourer, travailler, se cultiver, buller…

Nous vivrons encore plus, nous voyagerons la nuit

Si la voiture conduit pour nous, lors de longs trajets, pourquoi ne pas dormir ? Pourquoi ne pas voyager la nuit ? Nous profiterons ainsi plus de nos journées, de nos vacances.

Nous vivrons mieux

Si la voiture conduit pour nous, alors le temps passé à plusieurs, en route, pourra être plus convivial. Le silence, à minima la concentration, requis pour la conduite ne seront plus exigés. Nous pourrons discuter, rire, nous taper sur les cuisses, pour certains nous eng… bref, vivre.

Nous consommerons moins

Mieux régulé, profitant d’éventuels effets d’aspiration quand nous roulerons en train… nos voitures consommeront moins ; avant d’être électriques.

Nos villes auront moins besoin de parking

Après nous avoir déposés, nos voitures iront stationner à distance de nos lieux de rendez-vous. Nous les appellerons d’un coup de mobile pour qu’elles viennent nous reprendre. Regardez la vidéo de l’équipe Berlinoise, on voit un testeur appeler son véhicule robot depuis son iPad.

Nous passerons moins de temps en voiture, fini les conduites

Une pensée pour mon amoureuse et ses conduites du mercredi, fini. La voiture posera les enfants à l’école ou à leurs loisirs.

Nous aurons de voitures à vivre

Le slogan de Renault prendra enfin sa vraie dimension : Les voitures à vivre !

Les voitures – modulaires – pourront devenir des lieux de vie :

  • Voiture bureau pour la journée
  • Voiture à manger quand il le faut
  • Voiture à dormir pour la nuit
  • Voiture à voyager pour s’isoler dans sa bulle

Les designers vont s’amuser. Les constructeurs ont quelques années pour réaliser les véhicules adaptés à cette mutation.

Si tout va bien, une nouvelle révolution de vie approche.

Je suis partant. Vivement 2018. Vivement demain !

Les images de la Google Car et les informations associées

Share

Assistant marketing DG : Je recrute un stagiaire pour nous aider dans la définition de notre stratégie de croissance

9 oct

Via Astremis, je travaille avec mon associé à la reprise d’entreprises dans l’univers de la distribution de matériel médical.

Nous mettons actuellement au point notre stratégie de croissance. Elle sera rapidement suivie de sa mise en œuvre : marque, communication, actions de distribution multicanal… Pour développer cette démarche, nous recrutons un stagiaire Assistant Marketing DG.

Vous trouverez ci-après l’annonce à paraître sur iQuesta, l’Etudiant.

Si vous êtes intéressé, connaissez une personne concernée, n’hésitez pas. Ecrivez-moi à acoubray (arobase) astremis.com

Astremis est la réunion de deux entrepreneurs, Pierre-Jacques Jouars et Antoine Coubray, pour développer un groupe multicanal de distribution de matériels médical.

Nous construisons cette société en utilisant deux moyens :

  • La reprise d’entreprise.
  • Leur dynamisation par l’activation d’une politique marketing-ventes ambitieuse et professionnelle.

Nous menons actuellement notre première acquisition. Elle est protégée par une clause de confidentialité. Nous vous révèlerons le nom de cette entité, une marque référente et connue de tous, à l’occasion de notre entretien de recrutement.
Nous préparons également d’autres opérations de reprise.

Nous cherchons à enrichir notre démarche par l’intégration d’un Assistant Marketing.

Un stage en deux phases : réflexion, action

Nous préparons actuellement la stratégie de croissance de notre société. Nous explorons le marché. Nous développons notre compréhension de l’environnement. Nous imaginons notre mission future, notre stratégie et nos plans d’actions.

Au plus tard début 2011, nous passerons à l’action. Rejoints par l’équipe de notre première acquisition, nous implémenterons la stratégie imaginée. Nous mesurerons ses performances. Nous ajusterons notre tactique.

Vos missions en phase réflexion

Vous travaillerez directement à nos côtés. Votre rôle sera d’explorer notre univers métier pour répondre aux questions clefs destinées à qualifier notre espace stratégique.

Nous vous guiderons. Nous vous ferons partager nos expériences. Vous exploiterez les ressources professionnelles à notre disposition : bases de données, études de marché, presse professionnelle…

Vos missions en phase d’action

Vous participerez à :

  • La sélection des cibles moteurs de notre croissance.
  • La définition des offres produits et services destinées à les séduire.
  • L’ajustement et la croissance de nos canaux de distribution.
  • La mise en place de nos actions commerciales.
  • La mesure de leurs performances.

Votre profil

Vous avez une envie forte de participer à un projet entrepreneurial pluridisciplinaire dans une société ambitieuse et dotée de moyens.

Vous êtes actuellement en 2ème ou 3ème année d’école de commerce ou fin de cycle universitaire avec une spécialisation en marketing.

Votre curiosité, votre rigueur, votre capacité d’analyse et votre bon relationnel sont vos atouts.

Vous désirez travailler en prise directe avec des professionnels expérimentés et participer au moment clef d’une vie d’entreprise.

Conditions

Stage de 3 à 6 mois (avec convention de stage).

Indemnité : 1 000€ bruts/mois

Merci d’adresser CV + lettre de motivation + dates prévisionnelles de stage à Antoine Coubray


Share

QRCode et Renault : l’utilisateur mobile est ignoré !

2 oct

Après Böse ou la semaine passée Les Jeunes Populaires, la campagne Renault pour ses véhicules électriques utilise le QRCode et draine du trafic vers un site conçu pour l’ordinateur et non pour le mobile.

De nombreux annonceurs expérimentent les smart tags. Je pense que c’est une bonne tendance. Cet outil facilite l’accès à l’information.

Malheureusement, nombre d’entre eux gâche leurs démarches en acheminant le trafic vers des sites totalement inadaptés à la consultation mobile.

Au début une campagne avec un QRCode…

Ce vendredi soir, j’ai réagi à la campagne pour les Renault Électriques. Je fais partie des consommateurs prêts à payer plus pour moins polluer, prêts à conduire autrement.

Stimulé, j’ai voulu obtenir plus d’informations. J’ai donc activé le QRCode présent en pied de pub.

…à l’arrivée, un site inadapté au mobile


Outre le fait, que ma langue de navigation n’a pas été détectée automatiquement. Malheureusement, je suis arrivé sur un site illisible avec mon mobile car conçu pour l’ordinateur. (Voir le site Renault-ZE.com).

Raté ! Je suis passé à la page suivante de mon magazine.

Dommage, Renault a mis le paquet dans son dispositif web (blog dédié, compte Twitter, Facebook…) sauf que la création de trafic mobile et QRCode ne prend pas en compte les contraintes de navigation de la cible.

Nous devons donc prendre en compte impérativement la nature de la cible dans la mise au point de campagnes utilisant ce type de relais. Fondamental : se demander à qui on parle ? Un ordinateur ? Un mobile ? Dans le cas du QRCode, c’est aujourd’hui un mobile. Le site de destination doit être adapté.

A lire également sur ce blog et sur le sujet des codes à valeur ajoutée :

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.