Tag Archives: presidentielles 2012

Démocratie et état : l’élu 2012 devrait proposer une nouvelle façon d’animer sa société. Une nouvelle démocratie.

3 Sep

Finies les vacances. Depuis une semaine, j’ai repris le travail. Voici donc le retour de mes week-end de la citoyenneté ! Sonnez trompettes !

Par la mise au point de mon programme d’électeur, je célèbre la démocratie. Je suis heureux de pouvoir voter. J’ai confiance dans le pouvoir de mon infime part de voix.

Alors quelles sont mes attentes vis-à-vis de ma démocratie ? Quelles sont mes attentes générales vis-à-vis des dépositaires de la démocratie : l’élu, l’état, le gouvernement ? Lire la suite

Publicités

Réflexions à propos de l’incompétence du citoyen électeur.

31 Juil

Je me suis lancé dans la mise au point de mon programme d’électeur en 7 catégories. Les origines : mon intérêt pour mon pays, son avenir ; mon scepticisme face à nos hommes politiques, leurs partis ; la volonté de ne pas voter en réaction à des propositions mais en référence à des attentes.

Au fil des semaines, du temps disponible pour l’exercice, je découvre la difficulté à structurer un cahier des charges électoral. Sur de nombreux sujets, je suis incompétent. J’ai peu de références. J’ai du mal à qualifier mes attentes. Lire la suite

Présidentielles 2012 : mon bulletin de vote reposera sur 7 catégories de critères de choix

24 Juil

Il y a quelques semaines, j’ai vu nos hommes politiques continuer à s’entretuer. Je me suis dit qu’en prévision des présidentielles de 2012, il fallait prendre le bulletin par le bon bout. Il était nécessaire de construire son programme d’électeur.

L’objectif est simple, plutôt que de subir discours et programmes, il s’agit de clarifier mes critères de choix. J’aimerais identifier mes attentes, les hiérarchiser. Quand enfin, nos politiques commenceront à nous parler, derrière leurs langues de bois, j’essaierai d’identifier le plus proche de mon programme d’électeur. Plutôt que de subir l’offre, je veux clarifier mon besoin. Lire la suite

Présidentielles 2012, c’est quoi votre programme d’électeur ?

3 Juil

A quelques mois de l’élection présidentielle, les ténors de tout bord pérorent.

Les éléphants jouent à devenir chefs de troupeau.

Les anciens juges s’adjugent d’anciens journalistes.

Les prétendants à 2017 gagnent des parts de voix.

Les facteurs orateurs passent le relais à des ouvriers.

Etc…

Passer d’une logique d’offre à celle de besoin Lire la suite

Lutter contre le nucléaire : Non au référendum. Oui à la pression sur la présidentielle 2012.

25 Juin

Pour arriver à faire sortir la France du nucléaire, de nombreuses voies sont envisageables. Toute pression, toute force qui agit contre le nucléaire est bonne à prendre.

Personnellement, je suis très en faveur d’une pression collective sur les candidat(e)s à l’élection présidentielle 2012.

Exiger une position ferme et irrévocable

Exigeons. Tous. Une prise de position claire et irrévocable sur leur décision à posteriori d’une élection : Au lendemain de leur élection, feront-ils sortir notre pays de cette énergie ? Quand au plus tard ? Comment ?

Ne pas se faire piéger par des engagements à traiter le problème

Je n’ai pas envie de me faire piéger par un discours de type : « un grand débat national est nécessaire », « au plus tard dans les 6 mois, nous organiserons un référendum… », « un haut comité à l’énergie de demain sera créé, il rendra un rapport sur les énergies alternatives à l’atome, bla, bla, bla, bla, bla, bla … ».

Le refendum est un piège

Plusieurs associations dont Agir Pour l’Environnement, militent pour un Referendum pour Sortir du Nucléaire. Comme Stéphane Lhomme, je pense que c’est un piège.

Il interviendra après la présidentielle. Il pourra être différé. Son résultat sera mis en œuvre plus ou moins vite.

Un referendum est organisé par l’Etat. Le travail amont dans les media sera effectué via des caisses de résonnance acquises aux lobbys.

Le spectre de la dépendance énergétique sera agité.

Les arguments rationnels seront agités. Les adeptes d’une sortie du nucléaire se feront passer pour des irrationnels peureux.

L’entrée dans le nucléaire a été une décision unilatérale. La sortie devra l’être aussi. Elle devra être prise par un(e) Président(e) de la République qui le fera pour le bien de sa nation.

Les grandes décisions ont été prises par des responsables éclairés. Ils assumaient le fait de décider pour leur pays, de l’emmener vers un futur meilleur. Près de nous, Mitterrand a mis en œuvre des décisions fortes (que je partage ou non) : l’abolition de la peine de mort, les 35 Heures, les nationalisations… Il n’est pas passé par des demandes de blanc-seing à son peuple sous forme de referendum.

Profitons de l’élection présidentielle pour emmener nos candidat(e)s à l’acte

Nous avons un grand rendez-vous en 2012. Tous. Que nous soyons pour ou contre le nucléaire.

Exigeons de nos hommes politiques de nous dire simplement sans circonvolutions s’ils maintiendront le nucléaire comme source d’énergie ou s’ils nous feront sortir.

Ensuite, nous voterons en connaissance de cause.

Je me demande d’ailleurs si une action pourrait être l’organisation d’une pétition des pros et des contres qui demandent à chaque candidat cette expression de son engagement binaire : Je maintiendrai ou Je nous ferai sortir.