Archive | février, 2011

Recrutement : retour d’expérience côté recruteur

27 Fév

Il y a quelques semaines, nous avons intégré notre responsable marketing : e-commerce et VAD pour le BHV Médical (dont le nouveau nom est ProMedis).

Entre la parution de l’annonce et cette arrivée, quatre semaines se sont écoulées. Nous avions diffusé l’offre sur ce blog, le site Astremis, FrenchWeb et Cadremploi.

Voici 4 constats à partager avec recruteurs et candidats.

Recruteurs – La vitesse d’interactions est une opportunité et une exigence

Je suis né à l’époque du « snail mail », du timbre et de la Poste. Recruter signifiait alors préparer une petite annonce, la maquetter, faire un BAT, attendre l’impression, la diffuser, attendre le courrier retour… Tout cumulé, il fallait compter un minimum de 4 semaines avant de découvrir les premiers retours.

Sur ce recrutement, entre la rédaction remise à notre partenaire Blue Search et le premier retour, 5 jours se sont écoulés. 3 jours sont envisageables.

Encore une illustration de l’accélération de nos environnements. C’est une opportunité. On peut renforcer une équipe en quelques semaines.

C’est aussi une exigence. Nous, employeurs, devons répondre aux candidats dans la foulée de leur mail. Nous devons les rencontrer au fil de l’arrivée de leurs candidatures.

Recruteurs / Candidats – Les courbes de remontée sont rapides et ne veulent rien dire

A 10 jours, 80% de le remontée totale est rentrée. Mais dans ce cas, l’arithmétique est sans intérêt.

A la différence des coupons marchands, les remontées sont différenciées. La perle rare peut être le dernier retour.

Je pense qu’il faut traiter les rentrées au fur et à mesure. Garder un œil sur les CV jusqu’à la signature du contrat de la personne sélectionnée. Pour le cas où…

Candidats – Osez la personnalisation !

J’aime bien intégrer des profils typés. Notre annonce invitait les personnes intéressées à nous séduire.

Seulement 5 candidats sur 83 ont joué avec cette opportunité.

Pourtant les informations sur notre société, nos profils sont à disposition via le site d’Astremis, Viadeo ou LinkedIn.

Avant d’ouvrir les CV, je balaie rapidement les mots d’introduction contenus dans le mail.

Une accroche pertinente, un mail aux mots ciselés sont des outils puissants pour éclairer un CV. Il faut oser la personnalisation.

Candidats – Osez le suivi !

J’ai rencontré 10 personnes. Suite à ces premiers rendez-vous, j’ai reçu un seul mail de renforcement de candidature : affirmation d’intérêt, synthèse des points d’adéquation avec l’entreprise…

Je suis étonné. Je pense que de tels mails peuvent apporter un éclairage complémentaire sur un candidat. En cas d’égalité, de doute entre deux personnes, nous cherchons tous les points à même de contribuer à la valorisation d’une personne. Candidats, faites votre suivi commercial.

Share

Publicités

Coup de cœur : Emmanuel et Alexandre sur la route des dispensaires.

13 Fév

Dimanche matin. Heure de grasse matinée pour beaucoup. Moment émouvant du départ pour Emmanuel et Alexandre.

À bord de leur 2 chevaux et en six mois, ils vont vivre un long périple sur les routes du Moyen Orient et d’Asie Centrale (consulter l’itinéraire ici). Ils jalonneront leur parcours par la « visite » de dispensaires. Ils veulent rencontrer les femmes et hommes qui les animent, témoigner de leur engagement via leur blog. Au terme de leur périple, ils souhaitent rallier Bichkek au Kirghizstan autour de la fin juin 2011. Sur place, ils remettront du matériel médical, des médicaments collectés avant leur départ.

Puis ils reviendront en France en passant par le Kazakhstan, la Russie et l’Europe de l’Est.

Ce dimanche matin, je n’ai pas fait la grasse matinée. J’ai eu le plaisir d’assister à leur départ. J’ai eu le bonheur de croiser leurs beaux regards et de palper l’émotion du départ. Je suivrai avec intérêt leur aventure.

Si vous aussi, vous souhaitez les suivre, rencontrer par leur entremise les animateurs des dispensaires, allez sur leur site : Sur la route des dispensaires.

 

Share