Archive | Réflexions RSS feed for this section

Google Car : Avec la fin du conducteur, une nouvelle révolution culturelle se prépare.

30 oct

En ce beau week-end, je viens de conduire pendant deux grosses heures. Et je me dis que décidément, j’ai horreur de conduire. Je trouve cette activité sans intérêt. Elle me fait perdre du temps. Je m’endors au volant.

Depuis le 09 Octobre 2010, je sais que ma vie va changer. Dans 8 ans.

Google a annoncé la première voiture autonome et sans conducteur.

Quelques jours après, dans le cadre du projet Autonomos, l’Université Libre de Berlin en Allemagne associée à Volkswagen, a fait une annonce de même nature.

Au-delà de la prouesse technologique, il est passionnant de penser à ses conséquences sur nos vies. Étonnamment, j’ai vu peu d’articles sur le sujet. Si vous en avez repéré, partagez les.

Nous vivrons plus : 66 minutes par jour

Un français moyen passe plus d’une heure par jour dans les transports (cf. les statistiques de l’INSEE). 74% des déplacements sont effectués en voiture particulière. Si la voiture conduit pour nous. Alors grâce à la Google Car, ce temps sera passé à faire autre chose : savourer, travailler, se cultiver, buller…

Nous vivrons encore plus, nous voyagerons la nuit

Si la voiture conduit pour nous, lors de longs trajets, pourquoi ne pas dormir ? Pourquoi ne pas voyager la nuit ? Nous profiterons ainsi plus de nos journées, de nos vacances.

Nous vivrons mieux

Si la voiture conduit pour nous, alors le temps passé à plusieurs, en route, pourra être plus convivial. Le silence, à minima la concentration, requis pour la conduite ne seront plus exigés. Nous pourrons discuter, rire, nous taper sur les cuisses, pour certains nous eng… bref, vivre.

Nous consommerons moins

Mieux régulé, profitant d’éventuels effets d’aspiration quand nous roulerons en train… nos voitures consommeront moins ; avant d’être électriques.

Nos villes auront moins besoin de parking

Après nous avoir déposés, nos voitures iront stationner à distance de nos lieux de rendez-vous. Nous les appellerons d’un coup de mobile pour qu’elles viennent nous reprendre. Regardez la vidéo de l’équipe Berlinoise, on voit un testeur appeler son véhicule robot depuis son iPad.

Nous passerons moins de temps en voiture, fini les conduites

Une pensée pour mon amoureuse et ses conduites du mercredi, fini. La voiture posera les enfants à l’école ou à leurs loisirs.

Nous aurons de voitures à vivre

Le slogan de Renault prendra enfin sa vraie dimension : Les voitures à vivre !

Les voitures – modulaires – pourront devenir des lieux de vie :

  • Voiture bureau pour la journée
  • Voiture à manger quand il le faut
  • Voiture à dormir pour la nuit
  • Voiture à voyager pour s’isoler dans sa bulle

Les designers vont s’amuser. Les constructeurs ont quelques années pour réaliser les véhicules adaptés à cette mutation.

Si tout va bien, une nouvelle révolution de vie approche.

Je suis partant. Vivement 2018. Vivement demain !

Les images de la Google Car et les informations associées

Share

Résolution de rentrée : Faire du début une fin en soi !

2 sept

Le week-end dernier, à la lecture de Challenges, j’ai réagis à la brève ci-dessus : Lors de sa première diffusion, en 5 minutes, Master Chef a perdu 2 millions de spectateurs !

Par association, ces quelques lignes nous rappellent à quel point notre temps est compté lorsqu’il s’agit de convaincre. Surtout dans les premiers instants.

Vous et moi savons que :

  • Le titre d’un mail fait ouvrir ou non le message.
  • Les taux de rebond en home page sont souvent supérieurs à 30 %.
  • 70% des visiteurs d’une page web ne dépassent pas la ligne de flottaison (voir ici).
  • Le succès d’une prise de parole en public dépend des premières secondes de prise de contact avec l’audience.
  • …/…

Bref, il est vital de bien commencer toute relation directe avec un client.

Quel que soit la pertinence de l’offre, sa solidité ; l’engagement de relation est clef. Tout simplement, parce que c’est à ce stade que nous subissons nos plus forts taux de perte.

Alors que devons-nous faire ?

  • Être obsédé par le début, l’introduction.
  • En gestion de projet, faire des premiers instants un bloc projet à part entière.
  • Tester différents débuts de relation et mesurer leur efficacité.

Il faut faire du début une fin en soi.

Share

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.